Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Après la critique de Casmir a disparu, voici celle de Loin des Marais ! Critiquez et critiquez encore, j'attends vos mails, osez !

    Ce commentaire, suite à la lecture de "Loin des Marais", reçu aujourd'hui par mail, mérite d'être lu, et peut-être donnera l'envie à d'autres lecteurs, de se "régaler". J'attends avec impatience tous autres avis, commentaires, critiques ou impressions : 

    Le second tome conforte les promesses du premier :mêmes angoisses,mêmes soulagements,péripéties toujours renouvelées et toujours inattendues.

    Voilà qui convient bien aux jeunes de 17 à 117 ans.
    mais... cardiaques s'abstenir!
    Une heureuse surprise : une inattendue incursion dans la SF. Phénomène assez rare pour mériter d'être signalé: le passage du fantastique dans la SF dans le même récit. Ces deux univers toujours séparés jusque là se rejoignent très agréablement chez Hélène Korwin. Il semble que de rares auteurs commencent à explorer cette voie.
    Très réussie, ici cette vision d'un Paris un peu Orwellien, où les élections se font sur un terrain de foot, et où les partisans du suffrage universel sont catalogués terroristes!
    Nous attendons maintenant la suite, et d'autres héros taillés dans la même étoffe. Mais nous ne doutons pas du talent de Hélène Korwin pour savoir nous combler!
    Avec un troisième et un quatrième roman à venir (j'y travaille) où historique, fantastique et SF se mêleront encore, j'espère que je serai à la hauteur et que mes lecteurs se régaleront encore ! Je ne cacherai pas à mes lecteurs et futurs lecteurs, que la tâche est passionnante et aussi ardue ! Enfin, je vous promets de la littérature, travaillée, avec des descriptions, de l'action, des dialogues, des frissons, de l'étonnement, des surprises, des rebondissements et avec peut-être aussi un peu, un soupçon de latin, de germain et de lutin, tiens !
    Catégories : DOMES & ROYAUMES - LA COMMUNAUTE
  • Une critique reçue par mail

    Ce lecteur a lu "Casmir a disparu". En objet du mail que j'ai reçu, il y avait écrit "critique". Avant de le lire, j'ai eu, je dois l'avouer, un peu peur de ce mot. Voici donc ce qu'il en pense :

    Je viens de terminer le 1er des 2 volumes. Comme je suis dans le bon créneau( je n'ai que 78 ans!) je me crois autorisé à vous donner mon avis.

    Les quelques pages lues en août dernier m'avaient mis en appétit. Voici donc sous forme de critique de presse, mon opinion sur Casmir.

    Livre extrêmement attachant de la 1ère à la dernière ligne, lu ou plutôt dévoré avec le désir à chaque page de connaître la suivante.Style simple, net, à la fois accessible  sans peine aux enfants, mais avec des sous-entendus, des omissions, clins d'oeil attachants pour l'adulte. Les paysages, bâtiments, les gestes simples de la vie sont authentiques, faciles à visualiser et le lecteur s'y intègre très simplement. Les personnages sont consistants. Le caractère apparaît en quelques mots dès la présentation, même pour les personnages épisodiques, ceci donnant aux êtres une épaisseur, une réalité crédibles. L'intrigue est attachante, nouée et dénouée sans relâche de façon à maintenir le désir d'en savoir davantage.  Les méchants sont tout à fait affreux de rebondissement en rebondissement, et seront châtiés sans pitié, mais sans insistance sur leur mode de disparition.  Les bons inspirent le désir d'être soutenus, aidés, mais il faut frémir en attendant que l'auteur s'en charge avec maestria.   L'apparition du modernisme contemporain dans les dernières pages est séduisant et plein d'humour, même si les héros trouvent cela tout naturel!

    En résumé un excellent ouvrage ciblant bien une jeunesse aimant la bonne littérature,et qui ne peut qu'enrichir tous les autres. J'ai hâte de l'offrir à mes petites filles qui s'en régaleront. Et de lire la suite qui m'attend...

    Si vous aussi vous avez lu un de mes deux romans ou les deux, n'hésitez pas à donner votre avis, soit par le biais des commentaires sur ce blog, soit sur mon site www.helenekorwin.com. Et comme ce lecteur, si vous avez aimé, faites en profiter d'autres lecteurs, parlez-en, le "bouche à oreille", c'est si bien ! Et si vous n'avez pas aimé, dites le aussi,  la critique peut être constructive. Vous noterez, qu'à nouveau le verbe "se régaler" est employé... J'adore ce verbe !

    Catégories : DOMES & ROYAUMES - LA COMMUNAUTE
  • Encore de l'amadou

    Pour les besoins du tome 4, j'ai testé le briquet médiéval, commandé à l'association orchis, que je vais mettre en lien, tiens ! Les curieux pourront, comme je l'ai fait, découvrir à quoi pouvait bien ressembler un briquet au Moyen-Age. Pour mes premières tentatives, avec la pièce en acier et le silex, j'ai réussi à avoir quelques étincelles qui partaient dans tous les sens, mais sans rien allumer. Je vais persévérer, car si je devais me retrouver 1500 ans en arrière, j'aurai plutôt faim et froid avec mon briquet que je ne sais pas encore utiliser. Il faut être crédible et j'y travaille !

    Voici le site : http://association-orchis.over-blog.com

     

    Catégories : T 5 - LUCAS OU LA PIERRE DES DOMES
  • Déjà des dates à retenir

    Au menu pour 2008 :

    • Librairie LHERIS à TARBES  : le samedi 23 février 2008 à partir de 14 heures
    • Journées du Livre de NAVARRENX : samedi 22 mars, dimanche 23 mars et lundi 24 mars 2008
    • Journées du Livre de Saint Vincent de Tyrosse : vendredi 11 avril et samedi 12 avril 2008
    • Journées du Livre d'Oloron, Orthez, Bordères et Pau dates et inscription à confirmer. Pour les autres dédicaces, je préciserai dates et lieux au fur et à mesure.
    Catégories : DEDICACES 2008-2009
  • Amadou, vous avez dit amadou ?

    Ecrire un roman, quelle aventure :

    • une bibliographie qui n'est jamais assez étoffée pour la partie historique du tome 3,
    • beaucoup de questions et peu de réponses : il y a eu très peu de recherches archéologiques sur l'aquitaine wisigothique et aussi, il faut le regretter, des conclusions presque caricaturales : pas de traces, un faible peuplement, en plus des hérétiques, peu intéressant, à ignorer, juste quelques lignes et un grand soulagement quand en 507 à Vouillé, Clovis nous en débarrasse enfin et on en parle plus !
    • certains ouvrages apportent des réponses, d'autres les balayent à grand coup d'arguments pro-mérovingiens ! Renée Musso-Goulard (dont je vous recommande de lire ses ouvrages) a très bien résumé la situation en citant Herwig Wolfram : "certains nient tellement les Goths qu'ils ne les acceptent pas même morts, enfouis dans les sols qu'ils habitèrent"...

    Tiens une question :

    - Sans être impoli, pourquoi vous emm.... vous à inclure dans votre tome 3 une partie historique et qui va intéresser qui d'ailleurs ?

    Le goût de la difficulté, un défi lancé à moi-même : tout faire aussi pour que le roman passionne, intéresse avec "sa partie historique".

    - oui, mais... On veut du fantastique, de l'action ! On veut mieux connaître les Dômes, explorer les terres inconnues, alors vos goths ! ? !

    Il aura tout cela. Enfin pour les terres inconnues, l'exploration attendra le 4 ou peut-être même un 5 ! Et il y a aussi la passion et la curiosité. Tiens, puisqu'on parle du tome 3, connaissez vous l'amadou ?

    - Jean, le journaliste ?

    Non, l'amadou, fibre que l'on tire du champignon, l'amadouvier ?

    - Connais pas. Et quel rapport ?

    Pour les besoins du tome 3, cet après-midi, avec les enfants nous allons partir en forêt à la recherche de cet amadouvier. Il servait à allumer le feu avec un briquet...

    - Ah, je ris !!! Vous vous égarez complètement ! Pourquoi pas des allumettes aussi !  C'est l'interdiction de fumer dans les lieux publics qui vous perturbe ?

    Je ne fume pas. Mais les briquets existaient bien, pas le modèle que nous connaissons tous avec gaz.

     - Vous m'avez fait peur ! Donc, ils connaissaient le briquet... Eh bien...

    Tout cela pour vous dire que les recherches historiques entraînent des découvertes. D'ailleurs, il n'y a pas besoin,  de retourner 1500 ans en arrière... Il y a cinquante ans et moins, dans nos campagnes, des gens vivaient encore sans électricité, sans eau courante, allaient à l'école jusqu'au certificat d'étude (CM2) et arrêtaient pour aider les parents à la ferme. A l'heure du blue ray, dolby machin et thx truc, xbox et autre play, le nez collé sur nos écrans, les oreilles greffées de blue tooth (vous m'excuserez si ce n'est pas la bonne manière de l'écrire)... deux générations nous séparent d'une vie sans réfrigérateur (pas d'électricité), téléviseur, machine à laver le linge (en allant chercher notre amadou, nous allons passer à côté de l'ancien lavoir où il y a moins de cinquante ans, on lavait encore le linge à la main et à l'eau froide). Il est bon de ne jamais oublier que notre confort moderne est bien récent.

    Au moins, un livre, un roman, n'a pas besoin de pile, d'abonnement, d'être rechargé.

    - Je ne vous contredirais pas ! 

     Cela vaut la peine de passer du temps en recherche, en écriture et en découverte pour écrire un roman, sans jamais oublier qu'il faudra aussi séduire et plaire ! Tout un programme

    - Tout un roman oui !

    Vous m'amusez ! Et qui êtes vous d'abord, à venir ainsi de temps en temps sur mon blog, à poser des questions...

    - Pertinent

    Pertinentes, des questions pertinentes !

    - Pertinent, c'est mon prénom... Ne riez pas et ne vous moquez pas !

    Je ne me permettrait pas ! Et vous venez d'où ?

    - Pas le temps de vous répondre, vous m'excuserez, mais je suis attendu. Enfin je vais, de blog en blog....

    A bientôt donc !

    - Sans problème, j'aime bien discuter ! Ah... et bonne récolte... vous ne devriez pas trop tarder, les journées sont courtes en hiver !

    Vous avez raison, j'y vais !

     

    Catégories : PERTINENT