Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Roger, dans le tome 5, on va retrouver le malabar, sa bimbo et le vieux jardinier !

    image.jpg

    Que du beau monde ! Et pour les deux premiers, ce ne sont pas les plus sympathiques, d'autant qu'ils ont un grand fiston qui ne rêve que de ressembler à ses parents.
    Pour ceux qui ne les connaissent pas, on les rencontre dans LE SONGE D'HIERILDIS, page 29. Quant au vieux jardinier, c'est dans ELSSA OU LE SANG D'ERVINAL, page 113, respectivement tome 1 et tome 4.
    Le tome 5, commence fort, commence aussi mal, mais un roman dans lequel les personnages font de la broderie ou jouent au Scrabble, autant lire le bottin.
    Vous verrez Roger, si la bimbo a dix ans de plus, elle a toujours de longues jambes et des mollets galbés, et surtout, elle est toujours aussi peu sympathique.
    Un indice de plus, des les premières pages, vous ferez la connaissance avec un des deux journalistes de la revue FAITS ET MÉFAITS.
    Ceux qui ne connaissent pas cette revue, peuvent lire COLIN PRINCE DES MARAIS, page 239 et ELSSA OU LE SANG D ERVINAL, page 127.
    Catégories : T 5 - LUCAS OU LA PIERRE DES DOMES
  • Quand un auteur se plaint : gnagnagna je n'y arrive pas, ne l'écoutez pas!

    image.jpg

    C'est mon cas, il m'arrive de me plaindre, de me lamenter: je n'y arrive pas, je ne trouve pas le temps, et même de donner un nom épouvantable à ce symptôme, celui de la procrastination. Donc, quand un auteur comme moi se plaint et se lamente, répondez lui : bla bla bla, car en fait, pendant ce temps, le cerveau lui travaille dans son petit coin et apporte de précieux éléments qui vont clarifier et organiser la pensée de l'auteur. Donc, pour faire bref, hier soir j'ai eu un flash, une révélation, appelons ça comme bon nous semble et le récit s'est soudain clarifié dans sa structure. J'ai pris note de tout. Bon après, il faut que le lecteur soit patient, un tome 5, comme celui la mérite du temps. Courage. Quant à moi, je suis beaucoup plus sûre de moi dans le récit, qui sera à la première personne et qui s'adressera, non pas au lecteur, mais a ... Ça je ne le dévoile pas. Je rassure aussi les lecteurs, on retrouvera Lucilla. Tout baigne. Je laisse la mon clavier car une belle journée m'attend sous le casque : 12h - 15h. 17h - 21h.
    Catégories : BILLET DU JOUR
  • Une nouvelle catégorie dans mon blog : la procrastination

    J'y suis littératurement engluée en ce moment dans ma procrastination, et je sais que cela ne va pas plaire à Roger et à tous mes lecteurs aussi. Ainsi, quand le tome 5 paraîtra un jour, mes lecteurs sauront combien parfois l'écriture est difficile. Je me motive. À quoi ? Je. Ne sais pas, soit à me débarrasser de cet engluement littéraire, ou a m'y complaire.je ne sais pas trop. À part ça, coucou Roger !

    Catégories : Procrastination
  • Victime de la procrastination

    C'est bibiche. Je continue à me trouver des excuses pour ne pas écrire le tome 5, puisque hier j'ai décrété que je rentrais en cinquième avec mon fils pour lui faire du soutien actif. J'ai bien laissé des consignes d'écriture à Razowski, image.jpgmon nouvel assistant, mais il n'est pas plus décidé que moi.
    Si encore j'étais victime du syndrome de la page blanche, même pas.
    Je dois arriver à m'imposer un créneau, un objectif, disons au moins un mot par jour ?
    Qu'elle galère...
    En attendant, je pars, avec presque soulagement me réfugier sous mon casque de téléconseillère, comme ça, de 12h à 16h et de 16h45 à 20h30, je n'aurais plus à me poser la question, "écrire or not écrire". Après 20h30, intellectuellement, ce ne sera plus possible, 7h45 d'appels téléphoniques, je n'ai plus de cerveau.
    En ce moment, j'ai l'impression d'être un cas désespéré pour le monde littéraire. Je n'ai même pas encore retrouvé mon agent. Siudmak (rencontre inoubliable de ce dessinateur, peintre, artiste polonais, qui illustrait les couvertures des plus grands auteurs de SF, de Robert Heinlein, à Franck Herbert) me conseilla vivement de prendre un agent. Ce serait une bonne idée.
    Ce qui me rassure, c'est quand écrivant cette note, je me rends compte que je n'ai aucun mal à noircir une page.
    Il y a donc encore de l'espoir, pas vrai Razowski ?

    Catégories : BILLET DU JOUR
  • Comment écrire un tome 5

    image.jpg

    Dis Razowski? Comment écrire un tome 5 ?
    J'ai écris plein de notes, et vient le moment d'écrire.
    Que de questions :
    - le tome 5 ne doit pas donner l'impression de ressembler aux précédents tomes
    - j'ai un nouveau personnage avec qui je commence le roman. Il ne doit pas ressembler à un des personnages déjà existant des tomes précédents,
    - quel type d'écriture choisir, le descriptif, quel genre, le présent, le passé ?
    Etc...
    J'y réfléchi donc, avec l'étrange sensation de pressentir comment je vais m'y prendre, mais sans savoir véritablement...
    Bien sur, à ces questions, Razowski ne m'a pas encore répondu.
    Parfois, j'envisagerai un style manga... Pourquoi pas.
    En attendant, je relis La citadelle noire de C. J.CHERRYH.
    Et toi Razowski, que lis tu en ce moment ?

    Catégories : T 5 - LUCAS OU LA PIERRE DES DOMES