Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • REX SUM, JE SUIS LE ROI ET LE JEU DE CHAOS

    Ce soir, je fais une mise au point sur mon blog. Une lectrice est passée à la librairie TONNET de Pau pour commander ces deux romans. La librairie TONNET m'a aussitôt appelé. En fait ces deux tomes ne sont pas encore parus, ils seront respectivement les tomes 6 et 7 mais avec des titres très certainement différents. Pour les lecteurs et lectrices qui ont lu mes romans dans leur édition précédente chez Pays et Terroirs, Il y avait : Fondation, devenu chez EDILIVRE : LE SONGE D'HIERILDIS Casmir a disparu, devenu chez EDILIVRE : LUCILLA , L'ENFANT DES DÔMES Loin des Marais, devenu chez EDILIVRE : COLIN, PRINCE DES MARAIS et le dernier roman ELSSA OU LE SANG D'ERVINAL, Quatre tomes. Le 5eme étant en cours d'écriture, Roger le Goth ayant eu, en octobre, le privilège de découvrir les 30 premières pages. Entre temps j'ai écrit une nouvelle qui est en lice pour le concours des nouvelles en 48 heures chez EDILIVRE, résultat début janvier et LUCILLA, l'enfant des DÔMES est en lice pour le prix de l'auteur sans piston, toujours chez EDILIVRE. Le petit dernier, paru en novembre 2013, TANAHA est quant a lui un recueil de poetic fantasy.

  • EDILIVRE ORGANISE LE PRIX DE L AUTEUR SANS PISTON

     

    CONCOURS EDILIVRE.pnghttp://www.edilivre.com/communaute/?p=30168/

    J'ai la joie de vous annoncer que LUCILLA L'ENFANT DES DOMES fait partie des romans en lice pour ce concours.

    Catégories : CONCOURS ET PRIX, EDILIVRE
  • EDILIVRE ORGANISAIT LE CONCOURS DE LA NOUVELLE EN 48 HEURES

    concours.jpg

    https://www.facebook.com/pages/Editions-Edilivre-Officielle/203451893026466

    EDILIVRE organisait le concours de la nouvelle écrite en 48 heures avec le thème annoncé LE POUVOIR, le 15 novembre 2013 et la nouvelle a envoyer au plus tard le dimanche 19 novembre 2013 à 19 heures.

    Au début, je me suis dit que je n'avais pas le temps, car entre l'écriture du tome 5, la promotion du petit dernier TANAHA, le suivi des devoirs du collégien, le boulot, je ne voyais pas comment je pourrais...

    Le dimanche 19 novembre 2013, je me suis dit "pourquoi pas après tout".

    Le matin, j'ai trouvé l'idée de départ sur laquelle j'ai médité jusqu'à 16 heures.

    Le dimanche 19 novembre 2013 à 16 heures, je me suis installée devant mon ordinateur et j'ai commencé à écrire ma nouvelle.

    Le dimanche 19 novembre 2013 à 18 heures, j'avais fini.

    Un quart d'heure pour la relire et une prise de tête pour la connection internet pour l'envoi de ma nouvelle par mail à EDILIVRE (vive le bas débit, vive la campagne).

    Au final, nous avons été près de 1400 auteurs d'EDILIVRE à relever le défi.

    Le défi va être maintenant pour les organisateurs de ce concours de sélectionner 10 nouvelles.

    Bon courage à eux !

    Catégories : CONCOURS ET PRIX, EDILIVRE
  • De la poetic fantasy

    image.jpg

    TANAHA mon recueil de poetic fantasy vient de paraître chez EDILIVRE avec en couverture l'illustration de Roger Gautier qui est aussi mon vénérable critique littéraire.

    Ce recueil est disponible sur le site d'EDILIVRE:

    http://www.edilivre.com/tanaha-helene-korwin.html

    Et bientôt pourra être commande dans vos librairies ou sur internet sur les sites de la FNAC ou d'Amazonie et d'autres.

    À vos pinceaux, crayons de couleurs et encre, chacun de ces poèmes est un conte fantastique qui ne demande qu'à être illustre selon votre inspiration.

    Catégories : Tanaha - recueil de chants oniriques
  • SALON DU LIVRE DE PAU 8 9 10 NOVEMBRE 2013

    Le site est magnifique, mais je regretterai toujours la foire Exposition de Pau qui accueillait autrefois le salon du livre de Pau, pour deux raisons, l'accès et le parking, beaucoup plus simple, car aller au centre ville de Pau, revient de l'exploit de nos jours et le volume qui était plus conséquent.

    La foire exposition de Pau a toujours attiré les foules.

    Le Palais Beaumont, est plus exigu et contrairement au salon du livre de Biarritz, qui se tient dans l'étage du casino, les stands ne mettent pas du tout en valeur le site, on ne voit rien de la salle des ambassadeurs ou de la rotonde, je ne pense pas non plus que le visiteur ait le temps de bien regarder le décor.

    J'y suis allée cette année en visite, j'y ai promené LUCILLA L ENFANT DES DOMES. L'accès se faisait par une tente, vers le sous-sol, j'ai suivi. Il était difficile de trouver l'accès à l'étage et une fois à l'étage, des gens m'ont accostée pour me demander si je savais où se trouvaient les ascenseurs. Je n'ai pas su leur dire.

    A l'étage, j'ai croisé Henri Combret, qui se trouvait en sous sol au stand n° 37. Quand je suis redescendue pour le voir, je n'ai pas réussi à retrouver son stand...

    Je crois que Pau, devrait refaire son salon à la foire exposition, comme avant...

    Pour 2014, si je veux y aller, je dois trouver un strapontin chez un libraire. En 2012, j'y avais renoncé.

    J'espère que la cuvée 2013 aura été quand même réussi pour les organisateurs.

    Pour la petite histoire, une auteure est venue au collège de mon fils où les deux classes de 5ème étaient réunies pour parler de l'ouvrage qu'elle dédicacerait. Elle était accompagnée d'une organisatrice du salon. Mon fils a parlé de mes romans. L'organisatrice a dit qu'elle me connaissait (je suis connue sur Pau) et que je serai d'ailleurs présente au salon cette année. 

    Une libraire que j'ai également rencontré, pensait que j'étais aussi au salon du livre de Pau, cette année.

    Deux personnes pensaient donc que j'étais au Palais Beaumont cette année, alors que ce n'était pas le cas.

    Il faut donc que j'y aille, que j'ai mon stand ou via EDILIVRE l'an prochain au salon du livre de Pau où qu'il se tienne.

    Je vais y travailler.

    Catégories : BILLET DU JOUR
  • Et qu'en pense le critique

    Roger the Goth, vient de faire paraître un nouvel article.

    Je lui ai envoyé les 30 premières pages de mon prochain roman.

    Ce qu'il en pense :

    http://rogerlegothcritiquelitteraire.hautetfort.com/

    Catégories : ROGER THE GOTH CHRONICLES