Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

QUIZZ DU MOIS DE FEVRIER

Cette photo illustre une scène d'un de mes romans. Mais lequel ?

Un indice

(un roman que je vous invite à lire, dans le désordre, si vous n'avez pas lu les précédents, osez !)

 "Paco parti, Dimitri s’allongea sur le lit, ferma les paupières pour s’endormir aussitôt.

Il se retrouva dans une des allées du parc du château d’Oporow.  Il y avait des visiteurs, des touristes allemands, qui le saluèrent en le croisant. Dimitri en fit autant. Il longea l’allée et vint s’accouder sur un des lions de pierre sculptés en haut de l’escalier qui descendait jusqu’à l’étang.

La vision d’Ennill, penchée au bord de l’eau avec son épuisette, vint se juxtaposer à son rêve. Il murmura son nom, mais elle ne pouvait l’entendre. Il se contenta de l’observer. Il la vit relever la tête et se tourner vers lui qui marchait dans l’allée ! Elle venait de tendre un bras pour, d’un mouvement si gracieux de la main, lui faire signe de la rejoindre... La vision s’estompa.

La margelle était vide. Dimitri descendit les quelques marches et s’accroupit pour frôler l’eau de l’étang. Il remonta quelques lentilles d’eau dans la paume de sa main.

 - Vous n’allez pas encore en manger ? Fit une voix éraillée par les années.

Dimitri se tourna pour dévisager le vieil homme qui se tenait en haut des marches, appuyé sur une canne. Malgré les rides, il reconnut l’ancien jardinier du château.

 - Ce n’était pas si bon que ça ! Ce n’était même pas bon du tout, fit-il en se relevant et en secouant sa main pour en dégager les petites algues.

 Il remonta les marches pour serrer la main du jardinier.

 - Vous avez grandi, vous avez bien changé. Vous n’êtes plus ce garçonnet maigrichon. Vous aviez quel âge ? Dix, douze ans ? Et maintenant ?

- 30.

 - Cela ne me rajeunit pas !

 - Vous vivez toujours dans le village ? Demanda Dimitri.

 - Oui, et je suis toujours jardinier ! Je n’ai jamais pu m’arrêter de travailler. L’inactivité me tuerait, fit le vieil homme en souriant. Vous cherchez cette jeune fille. J’ai remarqué que vous regardiez la margelle, comme si vous l’observiez encore. Vous êtes venu ici, il y a quelques jours. Je vous ai vu, mais je ne voulais pas vous déranger. Je l’ai croisée plusieurs fois dans le parc, si belle, si polie, si joyeuse. Un ange ! Elle m’avait dit qu’elle attendait un ami. Je n’aurais jamais cru que c’était vous ! Vous êtes parti depuis si longtemps. Vous aviez quel âge, la dernière fois que vous êtes venu ?

 - 17 ans. C’était pour l’enterrement de mon grand-père.

 - Qu’avez-vous fait de votre vie ?

 

 

Catégories : BILLET DU JOUR

Commentaires