Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoires courtes

  • HISTOIRES COURTES - LA CHUTE DU LIVRE

    HISTOIRES COURTES - LA CHUTE DU LIVRE

    L’homme s’arrête devant le livre qui vient de tomber à ses pieds.

    • C’est pour vous !

    Il relève la tête. La voix provient d’une fenêtre ouverte, la seule, tout en haut du phare.

    • Ça ne va pas non ? ! ? !

    L’homme s’accroupit pour ramasser le livre. Il le soupèse. Il doit bien faire 500 g !

    • J’ai tout calculé. Il devait tomber juste devant vous et je ne me suis pas trompé !
    • Vous l’avez jeté d’au moins…
    • 30 mètres exactement.
    • Vous imaginez son poids au moment de l’impact ? Vous auriez pu me tuer !
    • 1 906,9 joules, si je multiplie la moitié du poids du livre par la vitesse de sa chute (87,336 km/h) au carré.
    • Joules ? Et en kilos ?
    • Je n’en ai aucune idée, mais ça doit faire mal.
    • Vous êtes fou ou quoi ? C’est carrément n’importe quoi !
    • Gardez le livre, c’est cadeau ! Fait la voix en fermant la fenêtre.

    L’homme hésite, soupèse à nouveau le livre, hausse les épaules et s’éloigne en l’emportant.

    « Et un lecteur de plus, un ! »

    Catégories : Histoires courtes
  • HISTOIRES COURTES - Inspirée de faits réels

    HISTOIRE COURTE - ou comment interpréter un souvenir.

    Il sommeillait dans un lit aux draps blancs. On venait de l'opérer d'un polype à la gorge. Il avait 10 ans.
    C'est un étrange bourdonnement qui le réveilla. C'était dehors et le son s'amplifiait à en faire trembler les vitres.
    Intrigué, il sauta du lit et courut à la fenêtre. Ses mains se presserent contre le verre comme pour mieux sentir les vibrations.
    Il suivit du regard les avions allemands qui volaient en patrouille au ras des toits de Gdynia, fasciné.
    Derrière lui, dans les couloirs de la clinique qui surplombait la ville, il pouvait entendre les cris d'affolement des adultes.
    C'était le 1er septembre 1939, l'Allemagne entrait en guerre et envahissait la Pologne.

    AUTRE VERSION
    Il aimait se poster sur les remparts de la cité. D'un côté, il y avait le port, la mer intérieure, les bateaux ; de l'autre côté, les maisons à étages, aux toits pentus, couverts de mousse, les rues, les ruelles si étroites qu'un seul chariot pouvait circuler, les échoppes et au centre, entouré d'un place, le Palais du Gouverneur.
    Des beuglements sinistres attirerent son attention, ils venaient de la mer.
    Il se tourna et pressa ses mains contre la pierre des remparts en réprimant un frisson.
    Des dragons, les fameux dragons des mers, ceux dont on parlait dans les livres, ceux dont les récits, le soir autour du feu de la cheminée, faisaient trembler les enfants !!!
    Les dragons, avaient pris leur envol et fondaient sur la cité.
    Déjà les navires étaient en feu et les premiers toits des maisons brûlaient.
    Du haut des remparts, il les regardait voler et tournoyer au dessus de la cité, fasciné.

    Catégories : Histoires courtes
  • HISTOIRES COURTES - Une impossible dédicace

    HISTOIRE COURTE - une impossible dédicace.

    Elle allait de salons en salons toujours avec le même livre.
    Un lecteur s'arrêta, attiré par la couverture.
    Il en demanda le prix et tendit un billet.
    Elle hésita et quand elle voulut le prendre pour le dédicacer, le livre s'emietta entre ses doigts sous l'exclamation horrifiée du lecteur qui reprit d'un geste brusque son billet de banque et s'enfuit en courant. Dans un bruissement ressemblant à un rire moqueur, le livre reprit son apparence.

    Catégories : Histoires courtes